La liste complète des champignons comestibles

Gastronomie
20 août 2021

Très appréciés en plat, en accompagnement ou en sauce, les champignons font partie intégrante de la cuisine française. Si la solution la plus simple est de les acheter, il est également possible de les cueillir en forêt. Attention : mieux vaut savoir différencier champignons comestibles et champignons non comestibles, voire toxiques !

Liste des champignons comestibles

Voici une liste des principaux champignons comestibles, que l’on trouve facilement en forêt ou dans les prairies :

 

  • l’amanite des Césars
  • le bolet orangé des chênes
  • la boule de neige
  • la chanterelle en tube
  • le cèpe bronzé
  • le cèpe d’été
  • le cèpe de Bordeaux
  • le cèpe des pins
  • le clitocybe odorant
  • le coprin chevelu
  • la coulemelle
  • la girolle
  • le lactaire délicieux
  • le lactaire sanguin
  • la langue de boeuf
  • le lépiote pudique
  • le marasme des Oréades
  • le meunier
  • la morille
  • la morille blonde
  • la morille conique
  • l’oreille de Judas
  • le pied bleu (ou pied violet)
  • le pied de mouton
  • le pleurote du panicaut
  • le rosé des prés
  • la russule charbonnière
  • la russule comestible
  • la russule dorée
  • la russule verdoyante
  • le tricholome de la Saint Georges
  • la trompette des morts
  • la truffe noire
  • la vesse de loup en poire

Liste des champignons non comestibles

Attention à ces champignons-ci, qui peuvent être toxiques voire mortels pour certains d’entre-eux :

 

  • l’agaric jaunissant
  • l’amanite phalloïde
  • l’amanite tuemouches
  • l’amanite vireuse
  • le bolet blafard
  • le bolet de Satan
  • le cortinaire couleur de rocou
  • le cortinaire si joli
  • le cudonia circinans
  • l’entolome livide
  • la galère marginée
  • la lépiote brunrose
  • le pleurote de l’olivier
  • la russule émétique
  • le tricholome doré
  • le tricholome tigré

Comment reconnaître un champignon comestible ?

Il est difficile de connaître tous les champignons comestibles, encore plus de les reconnaître. De plus, certaines espèces se ressemblent ! Au moment de les cueillir, observez bien la forme du champignon, son chapeau, son pied, sa couleur et son odeur pour l’identifier. Si vous débutez, ne ramassez que les espèces facilement reconnaissables comme les cèpes, les bolets, les girolles ou les trompettes des morts. En cas de doute, laissez le champignon.

 

Pour vous aider, vous pouvez acheter un guide avec des photos des champignons comestibles et des champignons toxiques, à consulter au moindre doute. Un pharmacien peut également identifier pour vous les champignons que vous avez ramassé et vous avertir si certains sont non comestibles. Enfin, on trouve aujourd’hui des applications mobiles qui identifient les champignons grâce à des photos : Champignon Pro, IK-Champi et Champignouf.

Comment savoir si un champignon est encore comestible ?

Cela fait quelques jours que vous avez des champignons chez vous et vous n’êtes plus certain de pouvoir les manger ? Il vaut mieux éviter de cuisiner des champignons périmés, au risque d’avoir des maux de ventre. Quelques conseils pour savoir si un champignon est encore bon :

 

→ si le champignon a des tâches ou des zones plus foncées, il n’est plus comestible ;

→ s’il a une odeur aigre voire d’ammoniaque, il ne peut plus être mangé ;

→ si le champignon est en mauvais état, très ridé ou séché, évitez de le consommer ;

→ si les branchies des champignons sont sombres, le processus de putréfaction a débuté ;

→ si le chapeau du champignon a une texture visqueuse et une couche molle, il a commencé à pourrir.

 

Ces articles peuvent vous intéresser !

Vins

Journée internationale du vin de Porto

A l’occasion de la journée internationale du vin de Porto le 10 septembre, revenons sur la conception

20/08/2021
Lire la suite
Partager cette page :