5 idées reçues sur le vin bio

25 janvier 2019

Les idées reçues sur le vin bio sont légions : bonnes ou mauvaises, le vin bio fait parler de lui ! Coûte t-il réellement plus cher ? A t-il un goût spécial ? Est-il meilleur pour la santé ? Nous déconstruisons 5 idées reçues sur le vin bio.

 

Le vin bio n’existe pas

Faux

L’appellation “vin bio” existe officiellement depuis 2012. L’Union Européenne a inscrit dans la loi l’existence des vins bio, avec une liste de produits autorisés. Deux labels certifient l’appellation “vin bio” : le label bio et le label nature et progrès.

 

Le vin bio a un goût spécial

Faux, mais…

Il est difficile de répondre à cette question car le goût est propre à chacun. Certains vignerons affirment que les vins bios ont des arômes plus prononcés car ils ne sont pas autant traités qu’en viticulture traditionnelle : en cela, ils peuvent avoir un goût “spécial” pour des consommateurs habitués aux vins classiques. Les vins naturels, c’est-à-dire non traités et sans sulfites ajoutés, peuvent avoir des arômes très bruts et surprendre les consommateurs.

 

Le vin bio coûte plus cher

Vrai, mais…

En général, le vin bio coûte un peu plus cher que le vin classique. L’Agence Bio estime que la bouteille de vin bio a un prix moyen plus élevé de 1.80€ à 8.70€ par rapport à du vin conventionnel. La différence de prix n’est donc pas énorme, et s’explique par une volonté de qualité et un faible rendement pour les vignerons. Cependant, le prix du vin bio dépend également du producteur : il est possible d’acheter du vin bio à moins de 10 euros.

 

Le vin bio ne contient pas de pesticides chimiques

Vrai

En effet, la viticulture bio (et l’agriculture biologique) ne consomme pas autant de pesticides que la viticulture traditionnelle. La viticulture française est la plus grande consommatrice de pesticides en Europe : 15% des pesticides sont utilisés par la viticulture alors que les vignes n’occupent que 3% des terres agricoles.

Avec la viticulture biologique, les pesticides ne sont pas chimiques (classés comme irritants dans le pire des cas) : les consommateurs ne sont donc pas exposés aux pesticides lorsqu’ils consomment du vin bio.

 

Le vin bio ne contient pas de sulfites

Vrai et faux

Il faut ici faire la différence entre vin bio et vin naturel : pour qu’un vin soit considéré bio, son taux de soufre est imposé. Le producteur bio peut tout de même ajouter une faible quantité de soufre pour préserver les arômes du vin. Par contre, le vin naturel ne contient aucun sulfites ajoutés par les viticulteurs.

Toutefois, le soufre est naturellement présent dans le moût de raisin : on ne peut donc pas dire que le vin naturel ne contient pas de sulfites. C’est pour cette raison que même les étiquettes de vins naturels comportent la mention “contient des sulfites” ou “sans sulfites ajoutés”. Cette mention des sulfites est en effet obligatoire au sein de l’Union Européenne.

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser !

Réussir ses crêpes : 5 astuces pour la Chandeleur

La Chandeleur approche : c’est le moment de découvrir nos 5 astuces pour être certain de déguster de délicieuses crêpes, moelleuses et légères. Vous n’avez plus d’excuses pour rater vos crêpes !
25/01/2019
Lire la suite

Comment bien choisir son verre à vin ?

Il existe une large gamme de verres à vin, de toutes les formes, tailles, matières voire couleurs. Mais tous les verres ne sont pas adaptés à tous les vins !

20/02/2019
Lire la suite
Partager cette page :